ACTUALITÉS  

De nouvelles MSP reconnues en Pays de la Loire

23-12-2019
Régional

Sept nouvelles Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP), accompagnées par l’APMSL dans l'élaboration de leur projet de santé, ont présenté leur projet en décembre 2019 aux CATS (Comités d’Accompagnement Territorial des Soins de premier recours) de Mayenne, Sarthe, Loire-Atlantique et Vendée.

Sept nouvelles MSP dans quatre départements

La 5e session de l’atelier d’écriture a regroupé des équipes de Mayenne et de Sarthe

Les quatre nouvelles MSP validées en Mayenne et Sarthe, toutes multisites, sont les suivantes :

  • La MSP « APSE » Association des Professionnels de Santé d’Evron
  • La MSP « Laval Sud-Est »
  • La MSP « ASPF » (Association des Soignants du Pays Fléchois)
  • La MSP « Association Santé Coulaines »

Pour ces quatre MSP, les professionnels de santé d'une même équipe exercent dans plusieurs lieux différents.

La 6e session de l’atelier d’écriture a regroupé des équipes de Vendée et de Loire-Atlantique

Sur les trois MSP dont le projet de santé a été validé, deux sont multisites et une sera monosite :

Les MSP multisites :

  • La MSP « Pass’ Santé Maines » (communes des Brouzils, Chavagnes-en-Palliers, La Rabatelière – Vendée)
  • La MSP « Pôle Santé Loire et Sèvre » située à Rezé (quartier Pont-Rousseau – Loire-Atlantique)

Pour ces deux équipes, les professionnels de santé exercent dans plusieurs lieux différents.

La MSP avec un projet monosite :

  • La MSP « Château de Rezé » située à Rezé (quartier Château- Loire-Atlantique)

Actuellement, les professionnels de santé exercent dans des lieux distincts, mais à terme, leur souhait est de pouvoir travailler et accueillir leur patientèle au sein d’un lieu unique.

Des projets de santé adaptés aux besoins des professionnels et de la patientèle

Les sept équipes, très motivées, ont fait preuve d'un grand dynamisme tout au long de l'élaboration de leur projet. Elles se sont appuyées sur les caractéristiques de leur territoire pour choisir des actions en rapport avec les besoins de leur patientèle, et leurs projets reflètent la diversité des situations.

  • La MSP ASPF a, pour ses actions de santé publique, choisi de prendre une porte d’entrée large, le stress, permettant de faire le lien avec d’autres thématiques de santé et les compétences très diversifiées de l’équipe.
  • La MSP Association santé Coulaines a réalisé un diagnostic de territoire très poussé et a bien repéré les compétences des professionnels de santé de l’équipe. En lien avec ce diagnostic, l’équipe va travailler, entre autres, sur la question des addictions et de la santé mentale.
  • La MSP APSE, n’a pas attendu d’être reconnue pour commencer à créer du lien sur son territoire. Ainsi des partenariats sont déjà établis avec le CLS (Contrat Local de Santé), la PMI (Protection Maternelle et Infantile) et le CMP (Centre Médico-Psychologique), qui se développeront avec la mise en oeuvre du projet de santé.
  • La MSP Laval sud-est est une équipe relativement petite qui a su bien identifier ses ressources internes, notamment en ce qui concerne la formation pluriprofessionnelle continue. Les professionnels vont également développer un axe fort autour des gestes de premier secours.
  • La MSP Pass’ Santé Maines, dont le projet témoigne d’une connaissance fine du territoire grâce à un diagnostic détaillé, souhaite donner une place aux usagers dans la vie de la MSP. Leur projet s'appuie sur l'identification d'"usagers ressources" dans l'objectif de favoriser le pouvoir d'agir des usagers de la MSP dans leur prise en charge.
  • La MSP Château de Rezé, implantée dans un quartier prioritaire de la ville, a choisi de développer de nombreux projets à destination des publics en situation de précarité. Un partenariat fort s’est déjà créé avec le centre socio-culturel ; des actions sont au programme sur le thème des conduites addictives, de la santé de la femme, etc.
  • La MSP Pôle de Santé Loire et Sèvre a également tissé des liens avec les partenaires de son territoire : projet de protocole avec le laboratoire de biologie, consultations avancées de psychiatrie avec le CHU de Nantes. Par ailleurs, l’équipe souhaite impliquer les stagiaires accueillis dans la MSP en les faisant travailler sur un récit de situation complexe et authentique.

L'APMSL souhaite une longue vie riche de projets à ces sept nouvelles équipes !

En deux ans, 21 équipes accompagnées par l'APMSL

Le projet de santé est au cœur du fonctionnement de l’équipe d’une MSP. Il est réfléchi et élaboré par et pour les professionnels de santé. Il décrit les modalités d’organisation de l’équipe pluriprofessionnelle et précise les objectifs communs définis par le groupe pour répondre aux besoins en santé de la population, pour faciliter le parcours et la prise en charge des patients.

L'APMSL propose depuis plusieurs années un accompagnement en plusieurs étapes :

  1. La première phase d'échange et de conseil a pour objectif d'aider les professionnels à préciser leur projet et se structurer en association. Cette phase insiste particulièrement sur l'interconnaissance entre les membres de la future équipe, un ingrédient essentiel pour la réussite du projet. L'APMSL intervient au rythme de la future équipe et la soutient dans la création d'une dynamique et dans sa réflexion sur la pluriprofessionnalité.
  2. La seconde phase concerne l'élaboration du projet de santé en lui-même. Un atelier d'écriture Projet de santé, qui se déroule sur 9 mois environ, permet à chaque future équipe de construire pas à pas ses axes d'action à partir des besoins des professionnels et de la patientèle. A l'issue de l'atelier, les équipes présentent leur projet au CATS.

En 2018 et 2019, l'APMSL a conseillé une quarantaine d'équipes sur leur projet et accompagné 21 d'entre elles en atelier d'écriture. 

Exercice coordonné Pays de la Loire Maisons de santé pluriprofessionnelles Actions APMSL